17.5 C
Paris
samedi, 22 juin 2024
AccueilLoisirsJeux d'argent4 mythes erronés sur le football et le jeu

Derniers news

4 mythes erronés sur le football et le jeu

Le football est indiscutablement le sport le plus populaire. À juste titre, on le surnomme le sport roi.
Hélas, la renommée va souvent de pair avec la circulation de croyances parfois erronées. Même dans les rangs des plus grands fans de football, certains ont une conception biaisée sur certaines réalités de ce sport. Nous vous proposons donc aujourd’hui de parcourir et de corriger 4 mythes non fondés qui circulent sur le football.

1. Les arbitres ne sont pas des sportifs

Cette tirade touche les arbitres surtout lorsqu’ils prennent des décisions ne favorisant pas l’équipe favorite d’un supporter. Il s’agit pourtant d’une grossière erreur. Dans le cadre de leur formation déjà, les arbitres sont soumis à de rigoureux entraînements physiques. Par ailleurs, pour tous les matches de championnat, de Champions League ou encore d’éliminatoires de coupe pour lesquels des analyses et des pronostics sont proposés sur des sites comme www.pokerstars.fr, tous les arbitres choisis disposent d’excellentes aptitudes physiques. Pour pouvoir suivre les actions au cours d’un match, les arbitres doivent être en mesure d’enchaîner plusieurs efforts intenses. Pendant chaque match, d’après des données publiées par le syndicat français des arbitres, un arbitre central de l’élite court entre 10 et 13 km. Quant à un arbitre assistant, il court entre 6 et 8 km.

2. La différence de buts est toujours plus importante pour démarquer deux
équipes à égalité

Dans les championnats nationaux, le classement final peut accoucher d’une égalité au niveau des points. Cette situation se produit aussi lors des coupes qui débutent par des phases de poules (Champions League, Coupe du monde, etc.). Pour les cas d’égalité, de nombreux fans de football pensent alors que le premier paramètre utilisé pour comparer est la différence de buts. Pourtant, ce n’est pas toujours le cas. Dans l’UEFA Champions League par exemple, les confrontations directes
sont prises en compte avant la différence de buts.

3. Les gardiens ne peuvent pas tirer de coup-franc ou de pénalty

Voilà aussi une bien fausse croyance. De nombreuses personnes, fans de football ou non, voient les gardiens de but comme des joueurs incapables d’exécuter la moindre bonne action footballistique avec leurs pieds. Pourtant, comme on l’a vu avec l’Allemand du FC Barcelone Ter Stegen ou le Brésilien de Manchester City Ederson, certains gardiens sont très bons au pied. Mieux, il s’en trouve quelques-uns qui sont excellents et ont marqué l’histoire du cuir rond en inscrivant beaucoup de buts sur coups de pieds arrêtés. L’exemple le plus connu est le Colombien René Higuita, qui a inscrit 44 buts dans sa carrière sur des coups-francs ou sur pénaltys.

4. Seuls les joueurs sur le terrain peuvent prendre un carton rouge

Faux. Depuis 2019, avec la nouvelle version des lois du jeu de la FIFA, il est désormais possible pour l’arbitre central de distribuer un carton (jaune ou rouge) à toute personne directement ou indirectement affiliée à une équipe. En dehors des joueurs de champ et du gardien de but, l’entraîneur, les membres du staff et même les joueurs se trouvant sur le banc (inscrits sur la feuille de match), peuvent ainsi se voir infliger une sanction d’expulsion. Le staff ou le joueur à la touche ainsi sanctionné doit immédiatement quitter la zone technique de son équipe. Par ailleurs, la sanction relative à un certain nombre de matches à manquer s’applique également.

Dernieres news