18.5 C
Paris
lundi, 15 août 2022
AccueilLoisirsVacances / VoyageQuelles sorties pour des séniors ?

Derniers news

Quelles sorties pour des séniors ?

Au-delà de l’âge de 60 ans, on est considéré comme étant sénior. Souvent déjà à la retraite ou pas loin d’y être, on possède plus de temps, et on est à la recherche des loisirs pour agrémenter nos journées, s’évader, se divertir. Ayant moins de contraintes, on a du temps libre pour profiter de la vie. Certains préfèreront réaliser des activités seuls, chez eux, tandis que d’autres privilégieront des activités en groupe.

Les loisirs pour séniors

Les jeunes n’ont pas le monopole de la pratique des loisirs ! Parmi les activités préférées des séniors, on retrouve la marche, les voyages, le jardinage et le bricolage. Parmi les loisirs créatifs, il y a les travaux manuels comme la peinture, le dessin, le scrapbooking. Ces activités se réalisent souvent seuls. Mais les séniors ont d’autres possibilités car à partir d’un certain âge, leur isolement peut augmenter les risques de perte d’autonomie.

L’inscription à un club

Parce que certains préfèrent se joindre à d’autres personnes pour partager des activités et avoir une vie sociale active (pour les personnes vivant seules par exemple), les jeux récréatifs tels que les jeux de cartes, le scrabble ou n’importe quel jeu de société ont la côte chez les séniors. Cela peut se faire au domicile de chacun, ou mieux encore, en s’inscrivant à un club. La mairie de chaque commune propose une liste de tous les clubs séniors disponibles. Ca peut être par exemple des séances de gym ou de yoga sur chaise, ou encore des danses de salon avec un rythme adapté à l’âge de chacun.

Les clubs du 3ème âge

Ce sont des associations régies par la loi 1901, fonctionnant comme toute autre association avec un président, un secrétaire et un trésorier. On peut trouver des clubs séniors aussi bien dans les petites communes que dans les grandes villes comme Paris. Encore une fois, c’est la mairie qui vous renseignera.

Quels tarifs pour ces clubs ?

C’est souvent les clubs eux-mêmes qui doivent gérer leur propre budget. Il y a une cotisation à régler par les membres. Le tarif peut varier, mais c’est souvent abordable, adapté aux petites retraites. Si le club est affilié à une fédération, les cotisations sont encore moins chères. Il y a également la possibilité pour les clubs de bénéficier d’une subvention de la commune ou du département. Mais le moyen le plus répandu pour permettre au club de se maintenir, c’est de trouver des financements eux-mêmes en organisant des activités en tout genre, comme des lotos, des vide-greniers, des marchés de Noël dans lesquels ils revendent des objets faits main.

Quelles activités pour les clubs ?

Les clubs peuvent proposer toutes sortes d’activités en intérieur (yoga, danse de salon, couture, scrapbooking, jeux de société…) mais également des sorties en extérieur comme des randonnées, des sorties culturelles (le théâtre, le cinéma, les musées).

Libre aux participants de pouvoir se retrouver ensuite lors d’un repas au restaurant par exemple.

Les activités culturelles autour de la musique ont été prouvées comme aidant au développement du cerveau et ayant des effets bénéfiques sur certains troubles cognitifs. C’est pour cette raison que certains clubs proposent des ateliers chant ou chorale, avec parfois des rencontres intercommunales. Cela peut déboucher sur des spectacles.

Nouvelles activités

Certains clubs se sont modernisés et parmi les activités proposées, il y a les cours d’informatique, qui permettent aux séniors d’utiliser un ordinateur. Ils apprennent à naviguer sur internet, même faire des achats en ligne et même discuter avec leur famille en visio-conférence (très à la mode depuis le Covid).

Exemple de Paris

Les parisiens retraités ou préretraités de plus de 55 ans, ainsi que les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’activités gratuites, de stages et d’ateliers, parfois moyennant une participation financière (calculée en fonction du montant d’imposition). Pour toute information, c’est aux CASVP (Clubs Seniors du Centre d’Action Sociale de la ville de Paris) qu’il faut s’adresser.

Dans une résidence

Il existe également des résidences pour les séniors dans lesquelles chacun s’entre eux possède son propre logement, mais ces résidences proposent des salles dans lesquelles se retrouvent les personnes pour de multiples activités. Si certains veulent garder la firme et avoir une vie active, il se peut que votre résidence soit équipée d’une salle de sport, piscine, sauna et spa. Une inscription à des cours d’aquagym ou de la gym douce pourrait vous plaire !

Les CCAS

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de certaines communes, de commun accord avec les centres culturels et sociaux associent leurs compétences respectives pour organiser un accueil de loisirs pour séniors. Par exemple, cela peut être organisé sur une journée entière par semaine, avec le matin un atelier gymnastique, le midi, la possibilité de partager un repas confectionné par des bénévoles (contre une petite participation financière) et l’après-midi, des animations spécifiques comme des ateliers prévention santé ou des sorties culturelles.

Pass sanitaire

Comme la santé des séniors est importante, le pass sanitaire sera demandé, comme l’exige la loi, dans tous lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Donc dès que les séniors se rassemblent lors de spectacles ou grande manifestation, ils devront montrer leur pass sanitaire. Bien entendu, le port du masque reste obligatoire si les personnes font des activités lors desquelles elles sont proches les unes des autres.

Dernieres news