20.5 C
Paris
dimanche, 7 août 2022
AccueilSantéAccouchementComment reconnaitre les signes annonciateurs de l'accouchement ?

Derniers news

Comment reconnaitre les signes annonciateurs de l’accouchement ?

Une grossesse est une période assez éprouvante pour n’importe quelle femme dans le monde compte tenu des changements hormonaux et physiologiques que cela entraine pendant et après cette expérience. C’est également un engagement et une énorme responsabilité. De ce fait, il faut savoir qu’il est essentiel d’être prête pour toutes ces étapes.

En lisant cet article, vous découvrirez avec plus de détails ce qu’il faut savoir concernant les signes qui annoncent le début du travail de l’accouchement, mais aussi les bons gestes à adopter pour que tout cela se déroule bien.

Les signes qui annoncent que le travail de l’accouchement commence

Il faut croire que durant le dernier trimestre, les contractions sont de plus en plus nombreuses. Il est ainsi compliqué de réussir à distinguer entre les contractions qui indiquent que le travail a commencé pour de vrai et les contractions habituelles avec lesquelles il ne se passe rien. Par contre, il existe des signes qui ne trompent pas et qui montrent bien que le travail a réellement commencé. Les signes annonciateurs du début de travail de l’accouchement sont les suivants :

  • vous constatez des pertes vaginales plus abondantes,
  • vous remarquez que vous avez plus d’énergie que d’habitude,
  • vous remarquez que vous avez des contractions plus régulières et qui sont de plus en plus intenses,
  • vous remarquez le déversement d’une flaque d’eau, ce n’est pas du pipi, mais juste votre poche qui s’est rompue.

Les pertes vaginales

Vous pouvez constater des pertes vaginales qui se manifestent par la présence d’une muqueuse assez épaisse. Elles ne doivent pas contenir du sang, elles ne doivent pas avoir d’odeur, encore moins une couleur bizarre, car dans le cas contraire, il faut se rendre aux urgences au plus vite et sans perte de temps. En effet, cela n’indique pas forcément que vous allez accoucher dans les 24 heures qui suivent, car il existe des femmes qui ont des pertes plus d’un mois avant l’accouchement.

Un surplus d’énergie

Par ailleurs, pour ce qui est de votre énergie, il est clair que durant la grossesse et, surtout, les derniers mois, vous avez l’impression d’être constamment fatiguée et éprouvée, mais grâce à un changement, voire un bouleversement hormonal, vous allez avoir une bouffée énergétique incroyable, d’où la probabilité que votre jour-j est sur le point d’arriver. En effet, ce genre de chamboulement ne se produit que quelques jours avant le jour de l’accouchement.

Les contractions

Pour ce qui est des contractions, il faut savoir que dans le cas où vous remarquez que vos contractions sont très fréquentes, peu espacées et sur une période de quelques heures, alors il faut vous rendre au plus vite à l’hôpital. En effet, les contractions indiquent que votre col de l’utérus est en train peu à peu de se dilater. De ce fait, il faut être très vigilante quant à ce genre de contractions : si elles sont régulières et intenses, alors le travail a bel et bien commencé.

La rupture de la poche des eaux

Enfin et pour finir, s’il y a bien un signe qui ne trompe, c’est bien la perte des eaux. Il faut savoir que la perte des eaux ne se produit qu’une seule et unique fois. C’est généralement avant les deux heures qui précédent l’accouchement.

Les bons gestes à adopter lorsque le travail de l’accouchement commence

Il faut savoir qu’avant d’envisager n’importe quelle technique de soulagement pour les contractions ou autre, il est nécessaire de se rendre à l’hôpital. Évidemment, vous devez vous faire accompagner, car il est interdit pour une femme enceinte de conduire, et certainement pas dans un état où les contractions s’accaparent de tous vos bons réflexes et bons gestes lors de la conduite. Dans le cas où vous êtes seule, vous pouvez soit demander à un proche de vous y accompagner, ou de préférence appeler le service hospitalier communément appelé « le Samu ». En attendant, vous pouvez penser à vous hydrater, à essayer de marcher, mais faites attention à la flaque d’eau résultant de la perte des eaux, il faut faire attention à ne pas glisser dessus. De plus, tentez de garder votre calme tout en essayant de respirer correctement.

Voilà, vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir concerna,t le travail de l’accouchement, ses signes et comment se préparer.

Dernieres news