7.5 C
Paris
dimanche, 27 novembre 2022
AccueilBien-êtreQu'est-ce que le deuil périnatal

Derniers news

Qu’est-ce que le deuil périnatal

Le deuil périnatal est un deuil qui survient lors d’une perte d’un enfant avant ou après la naissance.

Il peut s’agir d’un fœtus, d’un embryon, d’un bébé mort-né ou encore du décès du nouveau-né.

Le deuil périnatal touche donc les parents et les proches.

Il peut être vécu à différentes étapes de la grossesse, mais aussi au moment de l’accouchement ou après la naissance.

Qu'est-ce que le deuil périnatal

Qu’est-ce que le deuil périnatal ?

Le deuil périnatal est une expérience difficile qui touche les parents d’un enfant décédé avant ou peu après sa naissance. Ce type de deuil se caractérise par des réactions physiques et psychologiques extrêmes, comme la colère, l’anxiété, la tristesse, la culpabilité ou encore le sentiment d’isolement.

Le deuil périnatal est un processus qui peut s’étendre sur plusieurs mois voire plusieurs années.

Il existe cependant quelques signes présageant un événement douloureux : – Des changements au niveau du cycle menstruel – Des pleurs inexpliqués – Un sommeil agité – Une irritabilité inhabituelle – Une perte soudaine d’appétit Lorsque vous êtes confrontée à ce type de situation, il ne faut pas hésiter à en parler autour de soi et à chercher du soutien auprès des personnes que vous connaissez. Si vous avez besoin d’aide pour faire face à cette situation difficile, n’hésitez pas à demander conseils aux professionnels spécialisés dans le domaine.

Quelles sont les causes du deuil périnatal ?

Le deuil périnatal est un processus qui peut être très difficile à gérer.

Il s’agit d’un deuil que l’on a vécu alors que le bébé était encore en bonne santé.

La perte du bébé survient parfois durant la grossesse, pendant l’accouchement ou après la naissance. Cette perte affecte profondément les parents et peut avoir des répercussions sur toute la famille puisqu’elle entraîne une perturbation des liens familiaux.

Le deuil périnatal est souvent causée par une fausse couche, un accouchement prématuré ou un décès in utero. Toutefois, il peut arriver qu’une femme subisse une fausse couche sans pour autant en connaître la raison exacte. Certaines mamans ont vu leur bébé partir sans savoir pourquoi ni comment elles ont pu survivre à cet événement stressant et traumatisant. Dans certains cas, les symptômes ne font pas leur apparition avant plusieurs semaines après l’accouchement du bambin décédée. Dans d’autres cas, les mamans n’ont aucune idée de ce qui s’est passée car personne ne leur a expliquer ce qui se produit vraiment lorsque cela arrive au cours d’une grossesse normale.

Lire aussi :   Shampoing solide avis dermatologue : Notre avis

Quels sont les effets du deuil périnatal ?

De nombreux spécialistes s’entendent pour dire qu’il existe une période de deuil qui suit le décès d’un bébé. Cette période varie selon les individus, mais elle est généralement estimée à deux ans. Pendant cette période, la personne qui a perdu son bébé peut souffrir de différents symptômes : tristesse, culpabilité, perte de confiance en soi et en l’autre, isolement… Il est donc primordial de faire appel à un professionnel qualifié qui saura vous accompagner dans ce processus. Pour vous permettre d’avancer plus facilement sur le chemin du retour à la santé après le décès d’un bambin, l’Association des parents endeuillés du Québec a élaborée un guide pour les personnes concernés par ce type de situation.

Le document intitulée «Guide pour les parents endeuillés » présente des informations utiles et des conseils pratiques afin que vous puissiez traverser cette épreuve sans trop souffrir. Ce guide répondra certainement aux questions suivantes : Quelle est la durée normale du processus du travail? Comment reconnaître une dépression post-partum? Quelles sont les consignes à respecter lorsque j’ai envie de pleurer? Quels sont les signes physiques et psychologiques associés au choc post-traumatique? Est-ce que je me sens coupable ou responsable du décès? Comment faire face aux difficultés financières liés au décès d’un bambin (impôts et assurance) ? Quelles sont mes options si mon conjoint refuse que je vois le corps du bambin ?

Qui est touché par le deuil périnatal ?

Tout le monde est susceptible d’être touché par la perte d’un être cher en cours de grossesse ou à un moment de l’enfance.

Les statistiques sur le deuil périnatal sont impressionnantes : 1 femme sur 10 et 1 homme sur 150 subissent un tel événement. Au Canada, environ 30 000 bébés meurent avant la naissance chaque année et plus de 60 000 présentent des difficultés qui les empêchent d’atteindre leur plein potentiel. Cela représente une personne toutes les quelques heures! Cependant, il est possible que vous ne soyez pas conscient que vous pourriez être concerné par ce type de perte. Quelles sont les options disponibles? Il existe divers programmes et services, administrés par différents organismes, qui peuvent aider les parents à composer avec la perte d’un enfant.

Lire aussi :   Existe t-il des maillots de bain menstruel pour jeunes filles

La plupart des provinces offrent des services aux familles dont les bambins ont été tués ou ont été gravement blessés pendant la grossesse ou après l’accouchement. Dans certains cas, ces programmes couvrent aussi la mort du nouveau-né (si elle survient avant l’accouchement). Si votre bambin est décédé durant sa grossesse ou après son accouchement, vous pourriez avoir droit à un congé payé non imposable afin de passer du temps avec votre nouveau-née.

Vous pourriez également obtenir une indemnisation financière si votre bambin est décédée alors qu’il était encore dans votre ventre (mort fœtale in utero) ou n’avait pas atteint au moins 24 semaines de gestation (mort fœtale in utero).

Quand survient le deuil périnatal ?

Le deuil périnatal est un événement bouleversant qui intervient au moment de la perte d’un enfant.

Le deuil périnatal touche principalement les femmes, mais il peut aussi concerner les hommes. Pour surmonter le deuil périnatal, il faut apprendre à se reconstruire et à développer son réseau social.

Il faut savoir s’entourer des bonnes personnes pour traverser cette épreuve difficile. De plus, il est important d’être entourée dès que l’on ressent le besoin d’en parler et de ne pas garder ce sentiment pour soi.

La meilleure façon de surmonter le deuil périnatal est certainement d’apprendre à gérer vos émotions afin que celles-ci ne nuisent pas à votre bien-être psychologique et physique.

Vous êtes en droit d’exprimer vos sentiments et vos ressentis, car cela vous permettra de mettre des mots sur ce que vous ressentez actuellement et donc de mettre des mots sur votre peine, votre douleur ou encore votre colère.

Comment le deuil périnatal est-il traité ?

Le deuil périnatal est un événement qui marque profondément la vie des parents.

Lire aussi :   Retraite spirituelle : où aller pour faire une retraite spirituelle

Le deuil périnatal, c’est lorsqu’un enfant meurt avant sa naissance ou dans les semaines suivant sa naissance. Ce qui est certain, c’est qu’il s’agit d’une situation difficile à vivre pour les parents.

Le deuil périnatal a des conséquences importantes sur le bien-être personnel et familial.

Il peut engendrer une perte de confiance en soi et au sein du couple, mais aussi une perte de sommeil, des problèmes financiers et une augmentation des symptômes dépressifs.

Il faut savoir que le deuil périnatal est considéré comme un facteur prédictif important du syndrome post-traumatique chez les femmes ayant eu un accouchement traumatique (césarienne ou autre). Cela signifie que le risque qu’une personne souffrant d’un traumatisme obstétrique développe plus tard un trouble mental grave augmente considérablement lorsqu’elle vit ce type d’expérience.

Existe-t-il des préventions possibles contre le deuil périnatal ?

Le deuil périnatal est un processus qui survient après la perte d’un enfant à naître.

Il faut savoir que, si certaines femmes peuvent surmonter ce drame, pour beaucoup d’entre elles, cette étape reste une épreuve très difficile et douloureuse.

Le deuil périnatal est souvent associé au décès du bébé in utero, mais il peut aussi concerner des cas où le bébé meurt peu de temps après sa naissance (mort subite du nourrisson).

Le manque affectif est l’une des principales causes de ce processus tragique.

Lorsque les parents apprennent qu’ils attendent un enfant et qu’ils sont confrontés à la réalité de la situation, ils se sentent coupables et éprouvent le besoin urgent d’expliquer à leurs proches ce qui se passe vraiment.

Les autres personnes présentes ne comprennent pas toujours les sentiments ressentis par les parents endeuillés et ne réalisent pas que cela implique généralement une grande quantité de chagrin et une immense solitude.

Il est indispensable que vous preniez soin de votre propre santé physique et mentale pour être capable d’être disponible pour votre famille durant cette phase difficile.

Le deuil périnatal est un type spécifique de deuil qui concerne les parents d’un enfant mort-né ou décédé avant terme.

 

Dernieres news