24.6 C
Paris
samedi, 6 août 2022
AccueilMaisonCouvreurQuel est l'outillage nécessaire au couvreur ?

Derniers news

Quel est l’outillage nécessaire au couvreur ?

Lors de la construction d’une bâtisse, l’étape de la couverture du toit est primordiale. En effet, avoir une main d’œuvre qualifiée ne suffit pas, celle-ci doit aussi être bien équipée. L’intérêt d’avoir un couvreur professionnel bien équipé est d’assurer la sécurité dans la demeure, mais aussi d’avoir une toiture bien isolée qui permettra de faire des économies grâce à l’utilisation de matériaux écoresponsables tels que les panneaux solaires ou les fibres de verre isolantes.

Quel est l’outillage de base nécessaire au couvreur ?

Pour mener à bien la construction, il faut dresser une liste au préalable qui regroupe tous les outils nécessaires au chantier sur lequel on va opérer. Le maçon couvreur a besoin d’utiliser pour chaque étape des outils particuliers et adaptés à chaque manipulation.

Une bonne partie du travail du couvreur se fait en hauteur aussi bien du côté extérieur que du côté intérieur. Bien évidemment, les outils basiques comme la perceuse, les chevilles, la visseuse ou les tournevis doivent être en la possession du couvreur. Une fois la charpente montée, le travail du couvreur commence, ce dernier intervient alors vers la fin du chantier après une bonne analyse, un diagnostic détaillé et une lecture des plans. Donc, si on essaye de dresser la liste des premiers outils de base qui doivent être en possession du couvreur, on aura en premier lieu :

  • une échelle simple dont la hauteur peut varier entre 2 et 7 m ;
  • une sacoche à outils pour garantir une certaine liberté du mouvement ;
  • un inclinomètre ;
  • un compas de tourneur ;
  • un coupe ardoise.

Cette liste basique d’outils permettra d’effectuer un travail en hauteur précis dans des conditions ergonomiques. Bien évidement, les intemporels sont bien nombreux et le listing est sans aucun doute appelé à s’élargir.

Quel est l’outillage typique du couvreur ?

Outre les instruments basiques cités en aval, le couvreur doit avoir avec lui certains outils spécifiques au travail de la toiture tels qu’une enclume et un marteau. L’arrache-clou est un incontournable des outils du couvreur, certains modèles possèdent deux dimensions de dents arracheuses pour une meilleure adaptabilité aux dimensions des clous utilisés. Les pinces pour les ardoises, un coupe carreaux de préférence électrique pour permettre une coupe précise sans bavures sans oublier le coupe-tube pour les gouttières et les couteaux grattoirs.

L’échelle télescopique doit également compter parmi les outils du maçon couvreur, c’est cet outil-là en particulier qui lui permet d’accéder aux hauteurs importantes. Un lève-plaques est également nécessaire pour faciliter le transport des plaques depuis le sol. Des cordes et des plate-longues sont également des indispensables. Il faut toujours privilégier l’utilisation des outils électriques à batterie rechargeable, car le travail est en hauteur. Cependant, la liste peut être rallongée selon le matériau que vous avez choisi pour la construction et pour la toiture.

In fine, l’échafaudage doit être placé pour permettre de travailler sur toute la surface du toit en toute sécurité. Ce dernier doit être dans les normes et adapté à la nature du chantier.

Les équipements de sécurité du couvreur à ne pas négliger

Pour sa protection, le couvreur ne doit pas léser sur les moyens et doit investir dans des équipements de protection adéquats. Les équipements de protection individuelle doivent être durables dans le temps. Il est important d’avoir un casque sur la tête pendant toute la durée du travail. Avoir des chaussures de chantier est également une nécessité de premier ordre. Les gants de protection doivent être utilisés lors de la manipulation des tuiles. Des lunettes sont également indispensables ainsi que des protections auditives, car avoir une bonne ouïe est nécessaire sur un chantier.

Dernieres news