26.8 C
Paris
jeudi, 4 août 2022
AccueilMaisonCouvreurQue fait le maçon couvreur ?

Derniers news

Que fait le maçon couvreur ?

Investir dans la construction est un réel défi. Trouver les bons artisans en est un autre, en particulier lorsqu’on ne s’y connaît pas. Ce qui est le plus difficile à réaliser pour garantir la longévité de sa bâtisse est la fondation et la toiture. Le travail doit être le plus parfait possible. Le travail de la toiture et de la pose des éléments d’isolement comme les fenêtres doit être mûrement réfléchi pour plusieurs raisons, car un travail mal effectué peut être un véritable gouffre financier avec le temps. Une toiture mal faite représente un risque pour la santé des habitants et les toitures ont également une portée culturelle et historique. L’idéal est donc de faire appel à un maçon couvreur professionnel.

Que fait le maçon couvreur ?

Le maçon couvreur s’occupe principalement de la toiture, il doit effectuer un travail irréprochable pour assurer une bonne étanchéité et un isolement adéquat. L’entretien du toit est également assuré par le couvreur après la pose. Le choix d’un bon maçon couvreur est primordial dans le sens ou un travail bâclé ruinera le propriétaire en matière de réparations de dégâts éventuels causés par les intempéries. Le couvreur est un élément important du processus de construction.

En effet, avant d’entamer la pose du toit. Un diagnostic est de rigueur pour permettre en premier lieu d’assurer la fonction primaire du toit (l’étanchéité) et en second lieu pour réduire la facture des énergies qui servent pour le chauffage de la maison. Il peut également vous conseiller et vous aider dans votre choix de panneaux solaires. La pose de fenêtres et autres éléments d’isolation fait également partie de son ressort. Une isolation optimale est investissement à long terme.

À quoi le maçon couvreur doit-il faire attention ?

Le maçon couvreur doit avoir une maitrise indispensable des connaissances de base dans le domaine des procédés de couverture. Le travail a beau être principalement manuel, il demande cependant des connaissances comme :

  • la maitrise du dessin technique ;
  • la maitrise des bases de la géométrie ;
  • la maitrise de l’interprétation des plans.

Ces connaissances lui permettront d’effectuer un travail responsable et d’assurer le bon diagnostic des chantiers les plus improbables. Les hauteurs ne sont pas toujours évidentes à estimer et les conditions du climat varient d’une région à une autre et d’une saison à une autre. Cette instabilité climatique exige une certaine connaissance des matériaux. C’est pour cela que le maçon couvreur privilégie le travail en équipe pour assurer un rendu efficace dans les normes.

Maçon couvreur, un métier à risque ?

Le métier de maçon couvreur ainsi que toutes les professions du domaine de la construction sont exposés à plusieurs risques. Le travail en hauteur est particulièrement dangereux, les accidents et les chutes représentent un quota important des accidents mortels sur chantier. Les chutes depuis des échafaudages sont le type d’accident le plus fréquent et les conséquences sont souvent dramatiques ; le pronostic vital peut être engagé. Avant d’être sur pied et de nouveau fonctionnel, la personne doit passer par une longue période de rééducation fonctionnelle.

C’est pour cela que le couvreur doit penser à sa sécurité avant de s’engager dans le travail proprement dit. Il doit toujours s’assurer d’avoir l’échafaudage adapté à la situation et que celui-ci soit stable. Il doit également faire attention aux toits trop abimés qui risquent de s’effondrer à tout moment lors de la restauration.

Mesures préventives aux risques du métier

Une fois les risques énumérés, il serait judicieux de la part du couvreur de s’informer des règles de sécurité et de ne jamais baisser sa vigilance. Des mesures doivent être alors instaurées comme faire un plan d’organisation, choisir les équipements de prévention adaptés.

Dernieres news