24.6 C
Paris
samedi, 6 août 2022
AccueilMaisonCouvreurComment choisir son isolation thermique toiture ?

Derniers news

Comment choisir son isolation thermique toiture ?

Isoler sa toiture thermiquement va permettre de garantir une chaleur durant l’hiver et une fraîcheur pendant l’été.

Cependant, il existe plusieurs isolations thermiques, et nous ne savons pas laquelle s’adapte le mieux à notre cas.

Cet article a pour but de vous éclairer sur l’isolation thermique de votre toiture, et vous aider à savoir comment choisir le meilleur isolant pour celle-ci.

Pourquoi mettre de l’isolant thermique sur sa toiture ?

Pour commencer, il faut savoir que c’est la toiture qui va constituer ce qu’on appelle la plus grande perte thermique de 30 % dans une maison.

Ce qui veut dire que la chaleur et la fraîcheur s’échappent beaucoup via la toiture, il est donc primordial de bien isoler votre toit pour garder ainsi une bonne température tout au long de l’année.

Les avantages de l’isolation thermique toiture sont nombreux, on peut citer :

  • Des températures qui restent stables toute l’année ;
  • Des économies faites sur votre facture d’énergie ;
  • Vous allez bénéficier d’un plus grand confort dans votre habitation ;
  • La valeur de votre demeure est augmentée ;
  • Vous allez également réduire votre empreinte écologique.

Tous ces points jouent en la faveur d’installer une isolation thermique toiture. Mais pour cela, il faut de bons matériaux isolants.

Quel isolant thermique choisir pour sa toiture ?

Vous pourrez trouver divers matériaux isolants pour votre toiture, tels que :

  • Les laines minérales ;
  • Mais aussi les matériaux dits écologiques ;
  • Et enfin, les matériaux dits synthétiques.

Les laines minérales sont généralement la laine de verre, mais aussi la laine de roche. Ce sont des laines qui allient, à la fois, l’isolation acoustique et phonique de manière très performante. L’avantage, c’est qu’elles sont économiques et possèdent une bonne résistance au feu, de plus, elles sont faciles à poser. Cependant, il faudra ajouter qu’elles ne sont pas très écologiques, de plus, il vous faudra poser un pare-vapeur, car elles ont tendance à mal réguler l’humidité.

Quant aux matériaux écologiques, ils consistent en la laine de mouton, mais aussi de fibres de lin, de coton, sans oublier la ouate de cellulose, et le chanvre, ou encore le liège. Ce sont de bons isolants qui régulent très bien l’humidité, cependant, ils sont plus chers que les isolants en laine minérale.

Pour terminer, nous allons parler des matériaux synthétiques, comme la mousse de polystyrène, ou la mousse et panneaux de polyuréthane. Ils ne sont pas sensibles à l’humidité, et sont légers. Vous pourrez également les poser facilement. Leurs inconvénients, c’est qu’ils sont inflammables, et non-écologiques, et ne sont pas très au top, en ce qui concerne l’isolation acoustique. Mais il faut l’avouer, ils possèdent une isolation thermique très élevée.

Si vous voulez faire une isolation par l’intérieur et pour un toit en pente, alors il vous faudra privilégier les laines minérales, mais pour l’isolation de la toiture par sarking pour une toiture plate, on vous conseillera les matériaux synthétiques. Les matériaux écologiques seront idéals pour les combles aménagés des toitures.

Il faudra aussi prendre en compte votre budget, et la forme de votre toiture.

Combien coûte une isolation thermique de la toiture ?

Vous pourrez isoler thermiquement votre toiture par l’intérieur ou bien par l’extérieur. Cela influencera le prix de votre isolation, mais pas que ! Car le type d’isolant et les techniques de pose seront également pris en considération, tout comme la forme de la toiture. À titre d’exemple, une isolation thermique de votre toiture par l’extérieur peut coûter de 108 à 267 euros par m², quant à la moyenne, elle se situera aux environs de 187 euros par m².

Quant au matériel, il coûtera dans les 130 euros par m² et le coût de la main d’œuvre au m² sera dans les alentours de 56 euros par m².

Vous pourrez bénéficier d’aides, comme le crédit d’impôt, qui va atteindre les 30 % du montant des travaux qui seront éligibles. La prime énergie sera, elle, calculée selon les économies que vous pourrez faire.

Toutes ces aides ainsi que l’Anah, pourront vous faire des économies.

Dernieres news