10.3 C
Paris
vendredi, 3 février 2023
AccueilAssuranceComprendre l'importance d'assurer un deuxième conducteur.

Derniers news

Comprendre l’importance d’assurer un deuxième conducteur.

L’assurance auto est obligatoire pour tous les véhicules à moteur. Elle permet de couvrir les dommages corporels et matériels que vous pouvez causer à autrui en cas d’accident. Cependant, il faut savoir qu’il existe des assurances spécifiques qui peuvent être souscrites en plus de l’assurance auto classique. Parmi elles, on trouve l’assurance conducteur secondaire.

Les avantages de l’assurance du deuxième conducteur

L’assurance auto du deuxième conducteur est une assurance qui permet au second occupant d’un véhicule de bénéficier des mêmes garanties que le premier. En effet, si le premier occupant du véhicule se blesse ou est victime d’un accident, les dégâts sont pris en charge par l’assureur. Par exemple, la franchise sur un sinistre responsable peut être divisée par deux si c’est un deuxième conducteur qui prend la voiture et qu’il n’y a pas eu d’accident depuis plusieurs années. Cependant, il faut savoir que cette garantie n’est pas obligatoire pour tous les contrats d’assurance auto et que son coût peut être élevé.

Lorsque le second conducteur est un jeune permis, il y a moins de risques qu’il cause des accidents de la route donc on peut considérer que ce type d’assurance ne sert à rien. De plus, certains assureurs proposent une assurance auto spécialement conçue pour les jeunes permis. Elle reste valable tant que l’on ne dépasse pas un certain kilométrage annuel (kilométres autorisés).

Le montant des franchises est fixe et les tarifs sont calculés au kilomètre parcouru et non à l’heure passée sur la route comme cela arrive souvent lorsque l’on conduit occasionnellement sa propre voiture.

Pourquoi assurer un deuxième conducteur

Qui peut assurer un deuxième conducteur ?

L’assurance auto est obligatoire pour tout véhicule motorisé. Cependant, il arrive parfois que le conducteur n’utilise pas sa voiture personnelle mais qu’il emprunte celle d’un membre de sa famille. Dans ce cas, l’assurance est-elle obligatoire? Lorsqu’on possède une voiture et qu’on l’utilise à des fins personnelles, on ne peut pas souscrire une assurance sans avoir au préalable obtenu un permis de conduire. Cette obligation concerne aussi bien les particuliers que les entreprises qui utilisent régulièrement un véhicule pour leurs besoins professionnels. Si le conducteur utilise la voiture d’un parent ou d’un ami, il doit souscrire une assurance auto, car même si elle n’est pas obligatoire, elle reste fortement conseillée. En effet, en cas d’accident responsable et si le propriétaire du véhicule n’est pas assuré alors qu’il est responsable de l’accident, celui-ci risque jusqu’à trois ans de prison et 75 000 euros d’amende !

Lire aussi :   Assurance Trottinette : Les Meilleures Options Pour Assurer Votre Trottinette

Comment assurer un deuxième conducteur ?

L’assurance auto est obligatoire pour tout conducteur, mais elle peut être souscrite par un seul conducteur ou par un deuxième conducteur. En effet, il est possible de souscrire une assurance pour le deuxième conducteur et ce dernier peut bénéficier des mêmes garanties que le conducteur principal. Cependant, il faut savoir que cette assurance n’est pas obligatoire, sauf en cas d’accident impliquant l’un des véhicules couverts. Par ailleurs, la responsabilité du deuxième conducteur ne sera pas engagée si l’accident est causé par une faute grave ou inexcusable du conducteur principal.

Lorsque vous achetez votre voiture neuve ou d’occasion à un particulier, il faut savoir qu’il n’est pas toujours possible de souscrire une assurance auto au nom du propriétaire.

Il est donc important de trouver la meilleure solution pour assurer son véhicule : Assurance au tiers (responsabilité civile), Assurance intermédiaire (tiers plus) ou Assurance tous risques (tiers moins).

Quand assurer un deuxième conducteur ?

Lorsque vous achetez un deuxième véhicule, il est important de souscrire une assurance auto. Cependant, ce n’est pas toujours facile d’assurer un deuxième conducteur.

Il est possible qu’ils ne soient pas assurés au même titre que le conducteur principal. Dans la plupart des cas, l’assurance du conducteur secondaire sera réduite à sa portion congrue. Dans certains contrats, seul le conducteur principal sera couvert en cas d’accident.

Il faut donc penser à ajouter un conducteur secondaire sur votre contrat afin que celui-ci puisse être couvert en cas d’accident et que tout le monde soit bien protégé !

Quels sont les coûts d’une assurance du deuxième conducteur ?

Le deuxième conducteur, ou conducteur occasionnel, est une personne qui conduit occasionnellement le véhicule assuré.

Lire aussi :   Comprendre le fonctionnement de l'assurance mobylette

Il peut être un ami qui vit à proximité ou un membre de la famille.

La couverture d’assurance auto pour ce type de conducteur est généralement moins chère que celle proposée aux autres conducteurs. Cependant, elle comporte toujours des limites et des exclusions spécifiques. Toutes les assurances du marché ne permettent pas toujours l’accès au statut de conducteur secondaire (conducteur occasionnel), notamment en fonction du profil du souscripteur. Pourquoi ? Parce que toutes les assurances ne pratiquent pas le même traitement entre les souscripteurs occasionnels et les autres.

Le tarif ne sera donc pas le même suivant votre profil et la compagnie d’assurance avec laquelle vous souhaitez contracter votre contrat d’assurance auto pourra vous demander des pièces justificatives complémentaires afin de pouvoir répondre favorablement à votre demande : carte verte et attestation d’assurance car l’attestation d’assurance n’est pas obligatoire pour tous les types de véhicules (voitures, camionnettes…). En revanche, si le propriétaire du véhicule assuré est titulaire du permis depuis plus de 3 ans sans interruption et qu’il ne bénéficie pas déjà d’un autre contrat chez un assureur automobile concurrent, il peut accéder au statut « d’usage » ou « second conducteur ».

Quelles sont les exclusions de l’assurance du deuxième conducteur ?

Certaines compagnies d’assurance proposent une assurance auto pour le deuxième conducteur. Cette assurance est généralement proposée en option lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance auto.

Il est possible que votre assureur ne propose pas l’option du deuxième conducteur, ou alors qu’il puisse vous facturer des frais supplémentaires par rapport à son offre initiale. Dans cet article, nous allons voir quelles sont les exclusions de l’assurance du deuxième conducteur.

Lire aussi :   Qu'est-ce que l'assurance auto adaptée

L’exclusion du conducteur secondaire Les assurances au tiers et tous risques couvrent la responsabilité civile et les dommages corporels et matériels causés aux autres personnes présentes sur le lieu de l’accident. Elles incluent également la protection corporelle du conducteur impliqué ainsi que celle des passagers transportés dans le véhicule assuré. Mais elles ne couvrent pas les blessures subies par le conducteur principal, sauf si ce dernier a commis une faute grave qui était imprévisible et irrattrapable (excès de vitesse, conduite sous l’emprise d’alcool ou drogue). Cela peut être également valable pour un sinistre provoqué par un animal sauvage ou domestique qui n’appartient ni au propriétaire ni à un proche parent de celui-ci (chien errant). En revanche, si vous êtes victime ou responsable d’un accident sans tiers identifié mais avec une personne décédée, il y aura toujours indemnisation par votre assurance auto.

Le deuxième conducteur est une obligation légale en France. Cette assurance est obligatoire pour les véhicules qui ont plus de 4 ans. Elle permet d’assurer le remboursement des frais médicaux et autres en cas d’accident, ainsi que le rapatriement du conducteur blessé ou décédé.

Dernieres news