7.5 C
Paris
dimanche, 27 novembre 2022
AccueilAssuranceCommet Bien choisir son assurance chomage quand on à un pret immobilier...

Derniers news

Commet Bien choisir son assurance chomage quand on à un pret immobilier qui court ?

À chaque fois que les banques vous octroient un prêt, elles exigent que vous soyez couvert par une assurance chômage. Cette mesure consiste à prévenir d’éventuelle incapacité de votre part à tenir votre engagement. C’est donc à l’assurance qu’incomberait la responsabilité de prendre en charge le reste de vos mensualités restantes. Découvrez les critères importants pour bien choisir votre assurance chômage quand vous avez un prêt immobilier en cours.

Le prix de l’assurance

Les prix proposés par les différentes compagnies affichent souvent un écart qui rend certains formules plus économiques que d’autres. Cela est dû à l’absence de réglementation sur l’assurance chômage prêt immobilier. Donc les modalités et le montant d’indemnisation dépendent des établissements, et le remboursement de votre prêt peut être : progressif, partiel, total ou fixe.

S’il y a un moyen pour vous de faire le maximum d’économie, c’est de souscrire une assurance de groupe auprès d’un établissement relié à la banque. En effet, cette méthode s’avère plus onéreuse et bénéfique qu’une assurance individuelle souscrite chez un établissement externe à la banque.

Le délai de carence

Souvent confondu avec le délai de franchise, le délai de carence constitue en réalité la période durant laquelle vous n’êtes pas couvert. Donc, en cas de perte d’emploi durant cette période, votre assureur ne vous indemnisera pas. Le délai de carence prend effet à partir de la date de signature du contrat et est compris entre 6 et 12 mois. Soyez donc vigilant sur ce critère. Il doit être le plus court possible encore qu’à lui s’ajoute le délai de franchise.

Lire aussi :   Comment trouver une assurance logement meublé pour étudiant ?

Le délai de franchise

Le délai de franchise représente toute la période durant laquelle vous n’êtes pas assuré après la perte de votre emploi. Ce temps prend effet à compter de la date de votre licenciement. Il est plus court et peut varier entre 90 jours et 7 mois. Ici également, le meilleur conseil pour vous serait de choisir un délai de franchise assez réduit, car lorsqu’on ajoute le délai de carence à celui de franchise, le temps est considérablement long.

Faites donc très attention à bien choisir ces délais autrement, vous aurez souscrit une assurance qui ne vous sera pas utile pour faire face à vos mensualités.

Lire aussi : Assurance responsabilité civile professionnelle : combien ca coûte ?

Les garanties

On distingue les garanties optionnelles et les garanties obligatoires. Vous devez veiller à la durée de chacune d’elles et au taux minimum de prise en charge. Certaines garanties couvrent vos mensualités durant une période plus longue que d’autres.

Les garanties obligatoires

Pour ce type de garantie, vous êtes tenu d’y souscrire, sans avoir le choix vu son caractère obligatoire. Il s’agit de :

  • garantie décès et PTIA (Perte Totale et Irréversible d’autonomie)
  • garantie IPT (Invalidité Permanente Totale),
  • garantie ITT (Incapacité Temporaire / Totale de Travail) pour les résidences principales.

Les deux dernières couvrent partiellement l’échéance de votre prêt si leur taux est compris entre 33 % et 66 %.

Les garanties optionnelles

Ce type de garantie est facultatif. Vous pouvez choisir de vous en passer ou d’y souscrire selon vos besoins. Il s’agit de :

  • garantie IPT et ITT pour un investissement locatif ;
  • garantie IPP (Invalidité Permanente Partielle) ;
  • garantie perte d’emploi.
Lire aussi :   Comment choisir une assurance auto pour 1 jour ?

Les garanties IPP quant à eux prennent en charge les échéances de votre prêt si le taux est au-dessus de 33 %.

Dernieres news